les différentes méthodes d'extraction des huiles essentielles

les différentes méthodes d'extraction des huiles essentielles

  1. La distillation à la vapeur d'eau
  2. L'expression des agrumes
  3. L'enfleurage des fleurs
  4. La percolation
  5. Les macérations
  6. Le procédé par épuisement
  1. Foyer
  2. Chaudière
  3. Vase à fleurs
  4. Vidange de condensation
  5. Col de cygne
  6. Réfrigérant avec serpentin
  7. Sortie d'eau chaude
  8. Arrivée d'eau froide
  9. Essencier (vase florentin) où sont décantés hydrolat et huile essentielle

Distillation

Procédé connu depuis l'Antiquité, qui utilise la vapeur d'eau pour extraire les substances aromatiques.

Les plantes reçoivent simplement la vapeur d'eau produite par une chaudière. Le feu ne doit pas être trop fort car l'eau et l'essence végétale doivent distiller simultanément à une température inférieure à 100°C. Ainsi, les principes aromatiques ne seront pas altérés. L'essence de la plante se combine à la vapeur d'eau et forme alors un mélange gazeux homogène. Celui-ci circule dans le serpentin baignant dans l'eau froide ce qui produit une condensation dont le liquide final aboutit dans l'essencier. L'h.ess. étant plus légère que l'eau, elle flotte à la surface et se recueille par débordement. L'eau de distillation qui contient les parties hydrosolubles de l'essence distillée est récupérée pour produire l'hydrolat ou eau florale.

Expression

Cette méthode purement mécanique consiste à presser les agrumes, pour que les poches de zestes frais libèrent leurs essences. Uniquement dans ce cas, le produit obtenu s'appelle « essence » et non pas huile essentielle car aucune modification biochimique n'a été effectuée.

Enfleurage

Les pétales de certaines fleurs qui ne supportent pas la chaleur sont trempées dans de la graisse. Cette opération dure plusieurs jours jusqu'à ce que l'huile ess. soit absorbées par la graisse. Le produit qui en résulte s'appelle  pommade. L'huile est alors extraite de la graisse par dissolution dans un dissolvant alcoolique. Les huiles essentielles se dissolvent dans l'alcool sans la graisse. Après élimination de toute la graisse et évaporation de l'alcool, on obtient  l'absolue, huile ess. d'une très grand qualité olfactive.

Percolation

Cette méthode consiste à envoyer de la vapeur d'eau de haut en bas. Elle est plus rapide et donne une meilleure qualité de substances aromatiques, mais charge les huiles essentielles en substances non volatiles. On parle alors " d'essence de percolation ".

Macération

La macération est semblable à l'enfleurage. Elle est employée pour extraire les huiles essentielles à partir d'ingrédients tels que la vanille qui est trempée dans des cuves d'huile jusqu'à ce que les pièces parfumées se dissolvent. L'huile peut être chauffée pour accélérer le processus. La macération peut durer plusieurs années. En général, on utilise de l'huile de toournesol pour la macération.

Procédé par épuisement

L'extraction des essences peut se faire par des solvants volatiles (benzène). On obtient des concrètes de fleurs et de feuilles qui deviennent des absolues par épuisement à l'alcool puis des " essences concrètes " après évaporation. Les concrètes contiennent en général 2 à 3% de solvants résiduels. Ces essences ne sont donc inutilisables que pour l'olfacto-thérapie.

 Voilà comment on peut profiter des bienfaits des plantes et des fleurs !

All comments

Leave a Reply